NOTE : (2 ème SEMAINE D’ÉVOLUTION) APRES PRÉLÈVEMENTS

 

Entérobactéries (E.Coli),  Entérocoques, Staphylocoques, Anaérobies, Levures,

 

Associer au drainage

1 er choix

  • Céfotaxime IV 2 g x 3/j OU Ceftriaxone IV * 2 g x 1/j

+

  • Imidazolé : soit Métronidazole 500 mg x 3/j soit Ornidazole 1.5 g/j

+/-

  • Vancomycine (selon choc) IVSE 30-40 mg/kg/j après dose de charge de 20 mg/kg sur 1 heure.

Vancocinémie cible:

  • administration fractionnée: Cmin = 15-20 mg/L (25-30 mg/L si GISA), Cmax = 20-50 mg/L
  • administration continue: Céq = 25-40 mg/L

+/-

  • Traitement antifongique probabiliste si :
    • Péritonite grave et 3 parmi 4 critères :
      • État de choc
      • Sexe féminin
      • Chirurgie sus-mésocolique
      • Antibiothérapie depuis plus de 48 h
    • Levures à l’examen (directe ou culture) dans les péritonites communautaires graves et en tous cas dans les péritonites nosocomiales
    • Echinocandines à préférer dans la plupart des cas, en particulier si état de choc ou exposition aux azolés dans les 3 mois ou facteurs de risque pour infection à C.glabrata ou C.krusei

* Ceftriaxone utilisable en SC si capital veineux insuffisant

 

Alternative

  • Imipenème IV 1g x 3/j OU Méropèneme IV 1g x 3/j OU Ciprofloxacine IV 400mg x 2 à 3/j

+

  • Imidazolé : soit Métronidazole 500 mg x 3/j soit Ornidazole 1.5 g/j (si Ciprofloxacine)

+/-

  • Vancomycine (selon choc) IVSE 30-40 mg/kg/j après dose de charge de 20 mg/kg sur 1 heure.

Vancocinémie cible:

  • administration fractionnée: Cmin = 15-20 mg/L (25-30 mg/L si GISA), Cmax = 20-50 mg/L
  • administration continue: Céq = 25-40 mg/L

+/-

  • Traitement antifongique probabiliste si :
    • Péritonite grave et 3 parmi 4 critères :
      • État de choc
      • Sexe féminin
      • Chirurgie sus-mésocolique
      • Antibiothérapie depuis plus de 48 h
    • Levures à l’examen (directe ou culture) dans les péritonites communautaires graves et en tous cas dans les péritonites nosocomiales
    • Echinocandines à préférer dans la plupart des cas, en particulier si état de choc ou exposition aux azolés dans les 3 mois ou facteurs de risque pour infection à C.glabrata ou C.krusei