Recommandations européennes 2009 (European Society of Cardiology) 

 

Cardiopathies à haut risque d’endocardite infectieuse pour lesquelles une antibioprophylaxie est recommandée

  • Prothèses valvulaires ou matériel prothétique utilisé pour réparation valvulaire
  • Antécédent d’endocardite infectieuse
  • Cardiopathies congénitales :
    • cardiopathie congénitale cyanogène, non corrigée ou avec fuite résiduelle, ou shunts palliatifs
    • cardiopathie congénitale avec réparation complète prothétique chirurgical ou par voie percutanée
    • fuite résiduelle persistante au site d’implantation du matériel prothétique par voie chirurgicale ou percutanée

 

Traitement à proposer lorsque la prophylaxie est recommandée : 

  • Antibioprophylaxie lors de soins dentaires 
    • avec manipulation de la gencive
    • OU avec manipulation de la région périapicale des dents
    • OU avec perforation de la muqueuse buccale

1 er choix

  • Amoxicilline 2 g PO ou IV (enfants : 50 mg/kg)

 

Alternative

  • Si allergie aux ß lactamines : Clindamycine 600 mg PO ou IV (enfants : 20 mg/kg)

 

Durée

  • Dose unique

 


 

Situations où l’antibioprophylaxie n’est pas recommandée, même chez les patients à haut risque d’endocardite infectieuse

  • Soins dentaires :
    • Anesthésies locales dans des zones non infectées,
    • ablation de sutures,
    • radiographie des dents,
    • remplacement ou ajustement d’appareils dentaires, ou de matériel orthodontique,
    • perte d’une dent défectueuse,
    • traumatisme d’une lèvre ou de la muqueuse buccale.
  • Actes portant sur le tractus respiratoire :
    • Bronchoscopie, fibroscopie bronchique,
    • laryngoscopie,
    • intubation par voie transnasale ou endotrachéale
  • Actes portant sur la sphère digestive ou le tractus urogénital :
    • gastroscopie
    • colonoscopie
    • échographie cardiaque par voie transoesophagienne
  • Tout acte portant sur la peau et tissus mous